Nordhouse a un passé et les historiens se sont penchés sur son berceau.

Geographie

Connu dès le IX siècle, NORDHOUSE fait partie du chapelet de villages implantés le long de l'Ill, à 15 km au Sud de Strasbourg. Le village s'est développé sur la rive gauche de l'Ill. Il s'organise autour de l'église et s'étire vers le Nord en longeant le ruisseau du "Feldwasser". L'Ill est franchie dans les années 60 et un lotissement se développe au Sud de la R.D. 788, en bordure de l'Ill.

Nordhouse, qui compte aujourd'hui 1.760 habitants, est un village regroupé autour de son centre et a su éviter les extensions linéaires le long des routes. Situé en retrait et à l'Est de la RN 83, la commune est desservie par l'échangeur de Nordhouse, situé au niveau du château d'eau. Aussi nous offre-t-elle plusieurs visages.

Histoire

Le village trouve ses racines dans la préhistoire. Des fouilles archéologiques, pratiquées il y a quelques années l'attestent. A 500 m au Sud du village, dans une méandre de l'Ill, au lieu-dit "Burckelmatt", se trouve un petit groupe de tertres où des tombes datant de la Tène ancienne ( 400 ans av. J.C.) du Hallstatt ( 600 à 700 ans av. J.C.) et de la fin du Bronze final ( 1.200 ans av. J.C.) ont été mises à jour. D'autres fouilles au "Ochsenfeld " ont permis de mettre en évidence la présence d'un site gallo-romain ( 2ème soècle). Un habitat du haut Moyen-Âge ( 8 et 9ème siècle) a été découvert et étudié au lieu-dit "Oberfuert".

Du 8ème au 12ème siècle, Nordhouse est en partie possession de l'Abbaye d'Ebersmunster. Des documents datant de 771 font état de biens situés à NORTHUS, ancienne dénomination du village.

Dès le début du 13ème siècle, le bourg était entourés de fortifications, avec 4 portes en bois, et il y est fait mention d'un château. ( la rue du château existe toujours) Propriété de lévêque de Strasbourg, le bourg fût incendié le 9 mars 1262 par les Strasbourgeois qui étaient en conflit avec leur évêque.

En 1444 il aurait été endommagé par les Armagnacs. Plus tard, vers 1632, le village est ravagé par la guerre de 30 ans et les Suédois. Le fossé qui le ceinturait fût comblé fin 18ème, début 19ème siècle, pour permettre l'extension du village.